lundi 15 juin 2020

Et d'autres profils d'articles en préparation...

Parallèlement à mon fil rouge que je crois bien trouvé d'une chronologie rimbaldienne transposée à notre époque "Il y a 150 ans", j'ai d'autres projets d'articles. J'ai annoncé un article sur la pagination des manuscrits des Illuminations, mais je ne me sens pas pressé, elle n'est pas de Rimbaud et elle vient bien évidemment des éditeurs. Je ne vais pas me dépêcher de produire une étude scientifique serrée parce que des gens ont décidé de raisonner de façon bizarre. Je compte aussi publier un travail de mise au point sur les conséquences d'un article de Bienvenu qui montre que, finalement, Nouveau a participé à un recopiage des poèmes en prose au début de 1875 et non au printemps 1874.
J'ai aussi dans l'idée une série d'articles sur les ordonnancements des répétitions de mots dans les poèmes de Rimbaud. Ce fait n'arrive pas à retenir l'attention des rimbaldiens, ce qui est tout de même assez scandaleux, et il faut que je mette au point une série d'articles pour enfoncer les yeux des amateurs de poésie rimbaldienne jusque dans l'évidence.
Enfin, un gros article qui me tient à cœur et que je considère comme potentiellement un grand moment de critique rimbaldienne à venir, c'est une étude sur l'évolution de la poésie en vers de Rimbaud en 1872. Il ne s'agit pas d'une étude sur la versification, les rimes, etc., même si je dirai forcément quelque chose sur les fautes de versification bien entendu, mais je parlerai de l'évolution thématique et de la fameuse phrase de Verlaine qui, à mon avis, justifie pleinement un article fouillé : "Rimbaud a viré de bord". J'ai une construction dans la tête, je ne sais pas combien de temps encore va mûrir cet article, mais ce sera l'occasion de revenir sur la "boue" de "Mémoire", sur les Fêtes de la patience, sur les promesses de la "rame viride / Du pois".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire